« Un effort national » pour un meilleur équilibre entre hommes et femmes dans la prise de décision communale

La ministre de l'Egalité des chances présente les objectifs de la nouvelle campagne médiatique à la presse

Au Luxembourg,

  • seulement 13 bourgmestres sur 105 sont des femmes
  • seulement 45 échevins sur 231 sont des femmes
  • seulement 194 conseillers sur 789 sont des femmes

D’une manière générale, 84% des femmes ne sont pas actives en politique et indiquent comme raisons principales de cette inactivité un manque d’intérêt, des problèmes d’organisation en raison d’obligations professionnelles et/ou familiales et un manque de confiance en soi.

Au cours des semaines passées, Madame la Ministre de l’Egalité des chances Lydia Mutsch a eu des échanges de vue avec des acteurs-clé du terrain, dont les responsables des partis politiques et des maisons d’édition de la presse écrite et parlée, sur la mise en place d’un partenariat aussi large que possible pour thématiser, en vue des élections communales de 2017, le déséquilibre actuel entre hommes et femmes au sein des conseils communaux au Luxembourg.

Une campagne médiatique du Ministère de l’Egalité des chances, qui débutera dans les prochaines semaines, aura comme objectif principal, de sensibiliser le grand public au déséquilibre actuel et tendra à intéresser les femmes et les hommes à une participation active à la vie communale.

Elle se déclinera en trois grandes étapes :

  • sensibiliser l’opinion publique au déséquilibre dans la prise de décision politique locale ;
  • sensibiliser davantage de femmes (étant le sexe actuellement sous-représenté dans la vie politique communale) à se porter candidates ;
  • inciter l’opinion publique – et a fortiori les électeurs – à apporter leur contribution personnelle pour remédier à ce déséquilibre.

En vue d’offrir un éventail aussi large que possible d’instruments d’information et de soutien aux candidats potentiels, le Ministère de l’Egalité des chances mettra en ligne un site internet thématique qui regroupera des détails sur notamment

  • des soirées d’informations organisées en collaboration avec le syndicat des villes et communes luxembourgeoises SYVICOL,
  • une Infoline téléphonique en collaboration avec le Conseil national des femmes du Luxembourg (CNFL),
  • des possibilités de soutien financier pour des projets/initiatives ayant pour but d’améliorer l’équilibre entre hommes et femmes dans la prise de décision politique communale au Luxembourg.
  • Mis à jour le 08-03-2016