La ministre de l’Égalité des chances dresse un bilan positif de la Journée Internationale de la Femme: Plus de 500 jeunes mobilisés pour contrer les stéréotypes!

Cette année, le Ministère de l’Égalité des chances a placé la journée internationale de la femme sous le thème de la lutte contre les stéréotypes de genre.

Partant du principe que l’éducation à l’égalité devrait se faire dès le plus jeune âge, une vaste panoplie d’ateliers interactifs a été proposée à l’École privée Fieldgen.

Ainsi, au cours de la journée, plus de 500 enfants et jeunes, âgés entre 8 et 21 ans ont pu découvrir la thématique de manière ludique et créative.

Venus de différents lycées et maisons relais, les jeunes ont par exemple participé à un atelier de théâtre d’improvisation où l’on devait se mettre dans la peau du sexe opposé : des scénarios stéréotypés et une hilarité générale ne se sont pas fait attendre.

Dans d’autres ateliers, les jeunes ont dessiné leur image de femme et d’homme, récapitulé l’histoire de l’émancipation des sexes ou bien encore appris des techniques de prévention de la violence.

L’atmosphère décontractée permettait de préparer la voie pour les échanges et discussions : D’où viennent les stéréotypes de genre et quel est leur impact sur notre vie ? Sont-ils toujours justes aujourd’hui ? Comment peux-t-on contrer ces préjugés et accepter la diversité des corps et compétences, indépendamment du genre ?

Les jeunes participaient avec beaucoup d’enthousiasme et n’ont pas hésité à partager leurs nouvelles connaissances avec Madame la Ministre Lydia Mutsch.

A l’heure de midi, la conférence publique « Typesch Mann, typesch Fra ? » attirait un large public au Centre pour la promotion des arts à Luxembourg-Hollerich. Madame la Ministre de l’Égalité des chances faisait l’ouverture en évoquant la nouvelle campagne « Changez de perspective » :

« Les stéréotypes ont un impact sur notre société entière, car, même s’ils sont basés sur de fausses vérités, ils nous empêchent dans nos libres pensées et actions. C’est pourquoi il est important de mettre en cause les images sexuées et rôles de genre : Chaque fille et chaque garçon doit pouvoir poursuivre ses ambitions. »

Madame Lydia Mutsch passait ensuite la parole au Dr. André Melzer de l’université du Luxembourg pour un exposé sur la provenance des stéréotypes et la représentation des sexes dans les médias. La conférence s’est achevée par une table ronde au sujet des stéréotypes et emplois « atypiques ».

Le ministère de l’Égalité des chances va continuer, tout au long de l’année, à lutter contre les stéréotypes de genre et pour une égalité des chances entre femmes et hommes dans tous les aspects de la vie.

  • Mis à jour le 09-03-2018