« Méi Mixitéit an de soziale Beruffer ! »

Lydia Mutsch à la conférence « Les hommes dans l’éducation non formelle des enfants » à la Maison du Savoir

La ministre de l’Egalité des chances Lydia Mutsch a assisté à la conférence Les hommes dans l’éducation non formelle des enfants organisée le 21 juin 2018 à la Maison du Savoir à Esch/Alzette par le service INFOMANN en coopération avec l’Institut für Gender und Diversity à Berlin et le Praxisbüro de l’Université du Luxembourg.

Dans son discours de bienvenue, la ministre a expliqué que « le choix pour les études et les professions est trop souvent guidé par des stéréotypes liés au genre, ce qui empêche nos élèves – filles et garçons – de suivre leurs passions et de bâtir leur parcours académique et professionnel sur leurs vrais talents. » Une des missions du ministère est la déconstruction des stéréotypes liés au genre à travers des campagnes comme #changeyourperspective ou en initiant des projets tels que Les hommes dans l’éducation non formelle des enfants.

Ce projet consiste en un état des lieux de la situation au Luxembourg au niveau de la profession de l’éducateur où le déséquilibre entre hommes et femmes est très prononcé. L’étude propose un certain nombre de pistes pour augmenter l’attractivité des professions sociales de manière générale, et auprès des garçons en particulier. Lydia Mutsch conclut qu’ « il faut une plus grande mixité dans les professions sociales, car ce sont ces professions qui ont le contact direct avec les personnes concernées – filles, garçons, femmes et hommes – et qui doivent refléter l’égalité entre les genres dans notre société moderne. »

  • Mis à jour le 21-06-2018