Lydia Mutsch félicite le Service Krank Kanner Doheem

Depuis 1988, le SKKD propose un service de soin aux familles en cas de maladie de leurs petits.

À l’occasion du 30ième anniversaire du Service Krank Kanner Doheem (SKKD) de « Femmes en détresse », célébré le 7 juillet au Parc Merveilleux à Bettembourg, la ministre de l’Egalité des Chances, Lydia Mutsch, a félicité le service pour son engagement et son succès tout en remerciant les responsables et le personnel pour leur travail exemplaire.

Depuis 1988, le SKKD propose un service de soin aux familles en cas de maladie de leurs petits. Le service consiste à encadrer et à prendre soin des enfants dans un environnement qui leur est familier : à leur domicile.

Le service a connu un épanouissement exponentiel depuis son existence et continue à se développer avec grand succès. En 2017, les chiffres montrent que 1.600 familles ont été inscrites et que 1.100 enfants malades ont pu profiter du service.

« Complémentaire à la réforme du congé pour raisons familiales pour les mères et les pères, le service SKKD est un outil efficace qui aide à faciliter la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle », a souligné Lydia Mutsch.

  • Mis à jour le 09-07-2018