Lutter contre la violence domestique

La violence peut revêtir plusieurs formes, subies et exercées par différents groupes ou personnes et générant des problèmes différents demandant des solutions et des prises en charge spécifiques.

A titre d’exemple, il y a lieu de citer les violences psychologiques (harcèlement moral au travail, à l’école etc…) ou les violences physiques telles qu’exercées par des jeunes ou dans le contexte de la criminalité des bandes.

Conformément à ses attributions et missions, le ministère de l’Egalité des chances a compétence pour prendre en charge les victimes et les auteur(e)s de la violence domestique. La violence domestique est une forme de violence exercée par des personnes partageant un même foyer (conjoints ou autres membres de la famille, enfants...).

La base légale des attributions du ministère de l'Egalité des chances en matière de violence domestique est la loi modifiée du 30 juillet 2013 sur la violence domestique. Le suivi et la mise en oeuvre de cette loi sont assurés par le Comité de coopération entre les professionnels dans le domaine de la lutte contre la violence.

Les autres formes de violence tombent sous la compétence d’autres ministères ou instances judiciaires et les associations partenaires teles que des a.s.b.l. conventionnées.

  • Mis à jour le 01-06-2016