Fondation Pro Familia

Interview avec Pierrette Meisch

Directrice de la Fondation Pro Familia

PMWEB Mme Meisch, Comment est née la Fondation Pro Familia et à qui s’adresse-t-elle?

Pierrette Meisch : « La Fondation Pro Familia est un établissement reconnu d’utilité publique qui a été fondé en 1988 pour soutenir des initiatives dans le domaine de l’accueil, de l’information, de la consultation, de la formation et de l’accompagnement social des familles. Afin de garantir une approche globale en faveur des familles, la Fondation gère différents services et structures d’accueil.

Suite à l’augmentation des situations de divorce, la Fondation a décidé d’accorder une attention particulière aux familles monoparentales qui cumulent très souvent de nombreuses responsabilités.

La Fondation dispose d’une convention avec le ministère de la Famille et de l’Intégration et le ministère de l’Egalité des chances.

La Fondation Pro Familia s’adresse aux enfants et à leur famille en situation de crise psycho-sociale aiguë, aux personnes seules, aux couples et aux familles (séparation, divorce, conflits relationnels,…), aux adultes en situation de détresse (violence conjugale, séparation, problèmes sociaux,…) et enfin aux professionnels du secteur socio-éducatif et du milieu scolaire. »

Quels sont les services que la Fondation Pro Familia propose spécifiquement aux victimes de violence domestique ?

Pierrette Meisch : « Deux de nos services suivants s’adressent spécifiquement aux victimes de violence domestique :

Le centre de consultation s’adresse aux femmes et hommes victimes de violence domestique et propose un travail de dépistage, d’information et de prévention dans le domaine de la violence domestique. Outre la place accordée à l’expression du vécu et à l’élaboration de nouvelles perspectives, des informations d’ordre social, administratif et juridique sont transmises aux clients.

Le centre d’accueil s’adresse spécifiquement aux femmes victimes de violence domestique avec ou sans enfants qui se trouvent dans une situation de détresse psychique et/ou sociale suite à de la violence domestique. Ce centre propose un accueil et un hébergement temporaire en situation de crise, ainsi qu’un soutien dans l’élaboration du vécu de violence. Un encadrement individualisé visant à développer les compétences des femmes accueillies, un accompagnement dans l’encadrement de leurs enfants, ainsi qu’un soutien social sont également proposés. »

Contact:

Tél. : (+352) 517 272-41
Email : femmes@profamilia.lu

Le soutien à une victime de violence domestique est-il toujours le même ?

Pierrette Meisch : « Chaque situation est différente et mérite d’être prise en compte dans toute sa complexité.
Dans l’évaluation d’une situation de violence, de nombreux éléments entrent en jeu. Il s’agit, d’une part, de considérer la dynamique de la violence, les formes de violence concernées, ainsi que la chronicité et la gravité de la situation.
D’autre part, d’autres éléments sont à prendre en considération, comme la présence d’enfants, la perception de la situation par les personnes concernées, les compétences et ressources des personnes en question, …

Dans le soutien que nous offrons aux victimes de violence domestique, il nous importe d’évaluer ensemble avec la personne concernée ses besoins spécifiques et de déterminer avec elle l’aide qui pourrait lui être utile. Dans certaines situations une prise en charge individuelle de « l’agresseur » et/ou de la « victime » est proposée. Dans d’autres situations, une thérapie de couple voire une médiation peuvent s’envisager. Pour ces raisons, une évaluation de chaque situation est primordiale avant d’envisager une prise en charge spécifique. »

Quelles prestations offrez-vous en particulier aux enfants des victimes ?

Pierrette Meisch : « Que les enfants soient victimes ou témoins d’actes de violence entre leurs parents, les conséquences sur leur développement sont néfastes.

Les enfants vivent très souvent dans une situation d’anxiété permanente et se considèrent comme responsables de ce qui se passe entre leurs parents. Ils risquent également d’intégrer des modèles parentaux basés sur la violence.

En effet, de telles expériences créent fréquemment de graves traumatismes chez les enfants et entraînent de sérieuses difficultés sur les plans affectif, cognitif et comportemental. Très souvent, les parents comme l’entourage tendent à sous-estimer les conséquences de l’exposition de l’enfant aux violences domestiques.

La restauration de la sécurité est la condition primaire pour pouvoir surmonter les expériences traumatisantes de violence. Notre travail consiste à soutenir et à écouter les enfants dans l’expression de leurs besoins, à évaluer leurs ressources et besoins et à développer leurs compétences. Nous accompagnons également les parents dans leurs fonctions parentales en tenant compte de leurs ressources et compétences. »

Quelles sont les autres prestations fournies par Pro Familia ?

Pierrette Meisch : « S’inscrivant dans une approche globale en faveur des familles, la Fondation Pro Familia gère en outre les services suivants:

Un Centre de Consultation et de Médiation Familiale, qui propose des consultations psychologiques et thérapeutiques, des consultations en médiation familiale, ainsi que des groupes de parole pour enfants confrontés à la séparation de leurs parents.

Un Centre d’Accueil Urgent en situation de crise psycho-sociale aiguë, qui offre un accueil temporaire pour 10 enfants âgés de 2 à 12 ans en situation de crise. Il s’agit d’enfants qui sont confrontés à deux types de situations. Soit ils font face à des situations familiales mettant gravement en péril leur intégrité physique, psychologique et sociale, soit leur famille vit une situation de détresse passagère qui empêche temporairement d’assurer la garde et l’éducation des enfants.

Nous avons aussi un Centre de Formation Psycho-Familiale qui comprend une section psycho-sociale, technique et domestique et s’adresse à des professionnels du champ psycho-social, ainsi qu’a toute personne intéressée.

Un projet en cours concerne la création d’un internat socio-familial, qui pourra accueillir 30 enfants, âgés entre 6 et 12/13 ans et qui sont originaires prioritairement de la région Sud du Grand-Duché de Luxembourg. »

Fondation Pro Familia

5, route de Zoufftgen
L-3598 Dudelange
Tél.: (+352) 517 272
Email : info@profamilia.lu
Internet : www.profamilia.lu

  • Mis à jour le 25-02-2016