Mesures

Le Luxembourg dispose d’un arsenal important pour venir en aide aux victimes de violence domestique à travers les associations, administrations et instances publiques compétentes en la matière. La base légale des attributions du ministère de l'Egalité des chances en matière de violence domestique est la loi modifiée du 30 juillet 2013 sur la violence domestique. Le suivi et la mise en œuvre de cette loi sont assurés par le Comité de coopération entre les professionnels dans le domaine de la lutte contre la violence.

Au niveau de l'information et de la sensibilisation, le ministère agit notamment à travers ses campagnes, ses formations (en coopération avec ces organisations et institutions partenaires) ses conférences et ses manifestations nationales et internationales. De plus, le ministère travaille étroitement avec les gestionnaires conventionnés qui mettent à disposition des structures d’accueil et des centres de consultation pour les victimes et auteur(e)s de violence domestique.

Le ministère agit également au niveau de la recherche, de la prévention et de l’information sur la violence domestique. Le Luxembourg Health Institute (LIH) a réalisé en 2012-2014 une grande étude scientifique sur les causes de la violence domestique au Luxembourg. Cette étude a formulé des recommandations concrètes visant à améliorer la lutte contre la violence domestique et qui progressivement seront mises en œuvre par le gouvernement actuellement en place. La mise en place d’une « Opferambulanz » permettant de mieux identifier et constater les séquelles physiques des violences, l’intensification et le ciblage amélioré des différentes campagnes d’information et de sensibilisation ne sont que deux mesures que le gouvernement est en train d’implémenter.

  • Mis à jour le 30-08-2017