Situation actuelle

Les statistiques en matière de violence domestique au Luxembourg sont annuellement communiquées par les instances les plus impliquées en la matière, à savoir les Parquets des Tribunaux d’arrondissement de Luxembourg et de Diekirch, le Service d’assistance aux victimes de violence domestique (SAVVD), le service de consultation et d'aide pour auteurs de la violence et la Police Grand-Ducale.

Bien que ces statistiques se recoupent sur certains aspects, on constate néanmoins qu'elles y mettent des accents différents selon leurs missions respectives. Il en résulte un état des lieux détaillé et indispensable en matière de l’application passée, présente et future de la législation portant sur la violence domestique.

Trouver les mesures appropriées

Toutefois, le Comité entend aller au-delà des chiffres sommairement commentés dans le cadre du rapport annuel. En l’état actuel de la tendance à l’augmentation présumée ou supposée des cas de violence domestique et des expulsions y liées, un document de référence est de mise afin d’en tirer des recommandations à l’attention du Conseil de gouvernement et de pouvoir prendre les mesures de prévention nécessaires et appropriées pour lutter contre - et prévenir de manière plus ciblée et effective le phénomène de la violence domestique.

Le Luxembourg Institute of Health (LIH) a réalisé une analyse scientifique durant 2013 et 2014 pour identifier les causes de la violence domestique au Luxembourg. L’Institut a également analysé le potentiel d'amélioration des statistiques, et ce en vue d'une compréhension améliorée du phénomène de la violence domestique et d'une prévention plus ciblée incluant tous les acteurs impliqués. L’étude finale a été présentée et commentée dans le cadre d’une grande conférence internationale organisée le 5 mars 2015 au Centre Culturel Régional « Op der Schmelz » à Dudelange.

  • Mis à jour le 01-06-2016